Manoeuvrer un bateau : 10 conseils pour les bateaux à un seul moteur

conseils manoeuvre port bateau moteur
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

10 astuces pour les manoeuvres de port avec un bateau à moteur unique

Si vous avez un bateau depuis quelques temps, il y a de grandes chances que vous soyez déjà rentré dans un autre bateau mer ou dans un quai au moins une fois. Si tel est le cas, vous seriez intéressé par l’article savoir faire une réparation de gelcoat !

Ces conseils pourront paraitre basiques pour certains qui sont habitués à conduire un bateau de plaisance à moteur, mais une piqure de rappel pour réussir vos manœuvres de port ne fait jamais de mal.

Pour les plaisanciers équipés d’un bateau avec un seul moteur, voici quelques conseils qui facilitent l’accostage.

1. Pratiquer les manoeuvres de port sur un quai vide

Vous venez d’acheter un bateau neuf ou vous en avez déjà un ?

De la même manière que vous vous pratiqué la conduite d’une voiture dans un parking vide à l’auto école, entrainez-vous à naviguer et à piloter votre bateau.

Rien ne vous rend plus confiant que la pratique répétitive, quel que soit le type de bateau, que ce soit sur un voilier, un navire, une péniche, un yacht, un zodiac, un cruiser, un jet-ski ou un catamaran !

J’étais skipper pro et j’ai piloté des dizaines de bateaux différents et ce que je peux vous dire c’est que chaque bateau réagit différemment.

Donc une période d’adaptation est nécessaire pour manœuvrer efficacement le moteur de bateau. Une compétence s’acquiert avec une formation pratique sur le terrain ! Bien entendu, si vous n’avez pas un bateau, vous pouvez en louer un chez une entreprise de location de bateaux ou faire appel à un bateau-école. Comme ça vous pouvez vous entrainer à piloter un bateau en attendant d’avoir votre propre embarcation.

entretien nettoyage bateau lavage detailing2. Faites attention au vent

Si le vent souffle du quai, approchez-vous de celui ci à angle abrupt, en utilisant la marche arrière de l’embarcation et de l’élan. La pire des chose est d’être passif et immobile, ce qui fait perdre le contrôle du bateau.

Certes, un bateau à moteur ou à propulsion est moins susceptible d’être déstabilisé par le vent qu’un bateau à voiles. Cela dit, des vents violents peuvent affecter de manière importante la conduite de votre bateau, que ce soit en zones maritimes ou en eaux intérieures. Par ailleurs, il faut faire attention aux autres embarcations, navires de plaisance, voiliers, etc.

Si le vent souffle vers le quai, alors ce n’est pas le bon moment pour naviguer en mer. Dans ce cas, envisagez de venir vous reposer doucement sur le quai ou un autre bateau en utilisant le vent pour vous pousser vers la place de votre choix. La même règle s’applique aussi en navigation fluviale.

3. Réduisez le fardage

Les jours de grand vent, envisagez de réduire votre fardage en enlevant le Bimini, et tout autre équipement qui offrira une bonne prise au vent. De cette manière vous réduirez un peu l’action du vent sur votre bateau et faciliterez vos manœuvres de port.

4. Allez lentement

Augmentez l’erre de votre bateau est une bonne chose pour avoir le contrôle de celui-ci mais aller trop vite augmente les chances de faire une erreur et réduis votre temps de réaction. Il ne faut ni aller trop vite ni rester immobile dans ces cas là.

5. Tournez et ensuite, mettez les gaz

Toujours tourner la barre juste avant de passer un marche avant ou arrière, pas pendant ou après. Cela empêche la poupe de basculer correctement et ainsi d’avoir le nez de votre bateau dans la bonne direction.

6. Connaitre l’axe de pivotement

Un moteur hors-bord ou à embase sera dirigé par la poupe, tandis que de nombreux bateaux à moteur inboard se dirigent à partir d’un point plus en avant plus proche du milieu du bateau. Apprenez à reconnaitre l’axe pivotement de votre bateau pour déterminer votre capacité de rotation dans les endroits où la manœuvre est serrée.

Apprenez à manoeuvrer des bateaux à 2 moteurs

Découvrez le guide des manœuvres pour bateaux à 2 moteurs. A imprimer et à prendre avec vous sur le bateau.

7. Demandez de l’aide.

Comme dans la navigation de plaisance, les plaisanciers devraient utiliser tous les outils à leur disposition.  Dans des conditions difficiles, il n’y a absolument aucune honte à demander de l’aide, au contraire, entre marin nous savons très bien ce que c’est que de devoir manœuvrer un bateau de plaisance dans des conditions difficiles.

8. Prenez en compte le pas de l’hélicemanoeuvres de portmanoeuvres de port

Chaque bateau réagit différemment à la manœuvre.

En marche arrière, et avec la barre au milieu, certains bateaux de plaisance vont se déporter sur bâbord d’autres sur tribord.

Il vous faut connaitre comment le bateau réagit pour vous présenter devant la place de port en conséquence. Naviguez en utilisant ce déport pour vous aider à combattre l’action du vent.

9. Tournez tout droit 😉

Pour contrecarrer l’effet du pas d’hélice il vous faudra tourner la barre dans un sens ou un autre pour pouvoir aller tout droit en marche arrière.

10. Garder son calme

Il s’agit peut-être du conseil le plus important, amarrer un bateau un jour de vent est une situation stressante. Il faut essayer de garder la tête froide et ne pas se laisser submerger par la panique. Après tout que voulez-vous qu’il se passe de si grave? Au pire quelques égratignures sur une coque?

Ces 10 conseils sont un bon rappel pour tout navigateur, parfois nous n’avons pas le choix que manoeuvrer le bateau lorsqu’il y a du vent. La sagesse nous dicte de ne pas sortir en mer lorsqu’il y a du vent et donc ne pas avoir à faire des manoeuvres dans le port dans ces cas là. Pourquoi allez au devant de petit accidents? Reportez votre sortie à plus tard et profiter d’une bonne journée sur la terre ferme.

Et vous quels sont vos conseils et techniques? Dîtes le moi dans les commentaires

A bientôt

Florian

Apprenez à manoeuvrer des bateaux à 2 moteurs

Découvrez le guide des manoeuvres pour bateaux à 2 moteurs. A imprimer et à prendre avec vous sur le bateau.


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    7
    Partages
  •  
  • 1
  • 6
  •