5 points à vérifier avant d’acheter un bateau

5 points à vérifier avant d’acheter un bateau

5 août 2018 0 Par Florian

5 points à vérifier avant d’acheter un bateau

Ça y’est, vous avez enfin décidé d’acheter un bateau et vous êtes prêt pour l’aventure ! Vous avez donc défini votre bassin de navigation ainsi que le niveau d’autonomie de manœuvre et de vie à bord.

Vous savez bien quel type de bateau de plaisance il vous faut : voilier, ou bateau à moteur, catamaran, bateau de pêche, bateau hautes performances, trimaran, croiseur multicoque, chalutier, yacht…etc.

Maintenant, il est temps pour vous de lancer la recherche afin de trouver la perle rare qui va vous émerveiller et vous emmener vers la liberté.

Eh bien, que vous envisagiez d’acheter un bateau neuf ou d’acheter un bateau d’occasion, vous devez être attentif afin d’éviter les mauvaises surprises. Voici donc 5 point à vérifier avant d’acquérir un bateau. 

Acheter un bateau : L’aspect administratif

acheter un bateau l'aspect administratifAvant d’acheter un bateau de plaisance d’occasion, assurez-vous que le vendeur dispose de tous les documents nécessaires notamment le certificat de navigation, le certificat CE, le certificat moteur.

Demandez au vendeur si le bateau a subi des transformations dans le passé, et exigez d’avoir toutes les attestations relatives aux nouvelles installations.

Demandez également des copies des factures se rapportant aux opérations d’entretien ou de réparation afin de juger de la qualité de maintenance du bateau.

De manière générale, tous les bateaux de plaisance français doivent être immatriculés auprès d’un service des affaires maritimes.

La procédure d’immatriculation d’un bateau varie en fonction de sa taille et de la puissance du moteur. A la fin de la procédure, vous recevez un numéro d’identification qui doit être apposé à l’extérieur et à l’intérieur du bateau.

Par ailleurs, avant de signer l’acte de vente, il faut absolument vérifier auprès de la douane l’absence d’hypothèque ou de saisie conservatoire sur le bateau.

 

Acheter un bateau : Le carnet d’entretien

Certes, le vendeur n’est pas tenu de vous présenter le carnet d’entretien (ou carnet de maintenance), mais il est extrêmement important de le demander. D’ailleurs, tout vendeur sérieux n’hésitera pas à vous fournir un carnet d’entretien bien rempli et mis à jour.

Il s’agit d’un document qui facilite la traçabilité des opérations d’entretien, de maintenance, et de réparation effectuées sur le bateau.

C’est également un moyen de prouver que le bateau a subi toutes les révisions recommandées par le constructeur.

Le carnet d’entretien doit comporter tous les éléments permettant d’identifier le bateau en question. En outre, il doit préciser pour chaque opération la date des travaux, le nom de l’entreprise ou du technicien ayant intervenu sur le bateau, et le cas échéant les références des éléments remplacés. 

Acheter un bateau : L’état du moteur

entretien d'un moteur hors-bordComme vous le savez très bien, le moteur est le cœur du bateau. C’est un élément qui nécessite un entretien rigoureux et qui est souvent très cher à remplacer en cas de défaillance. En outre, un moteur en mauvais état peut entrainer des dépenses supplémentaires notamment pour le remplacement des pièces défectueuses et la consommation de carburant.

Quel que soit le type du moteur, celui-ci doit être contrôlé avec grand soin afin de déceler d’éventuels défauts de fonctionnement ou vices cachés. Il est important de noter que l’inspection du moteur et de ses auxiliaires doit être assurée par un technicien qualifié notamment si le nombre d’heures moteur dépasse 100 h/an. Outre la vérification de l’état du moteur, le technicien peut également établir un diagnostic mécanique et électronique approfondi.

Acheter un bateau : L’état de la coque

La coque est sans aucun doute l’élément qui révèle le plus l’état d’un bateau. Là encore, il faut faire appel à un professionnel qualifié doté de tout l’équipement nécessaire lui permettant d’assurer un contrôle minutieux des éléments de la coque.

Si le bateau est mis au sec, il faut inspecter toute la surface de la carène (œuvres vives). Contrôlez également les équipements de la coque notamment les hélices, les prises d’eau, et les arbres.

Repérez toute trace de rouille ou de fissures sur les flancs de la coque car cela peut éventuellement indiquer un problème d’osmose.  Une inspection hors de l’eau permet surtout d’affiner la vérification et de contrôler la coque de manière exhaustive.

Acheter un bateau : L’intérieur et les équipements électroniques

La qualité de fabrication et de finition des éléments de l’intérieur détermine en grande partie le niveau de confort à bord. La première chose à faire est d’inspecter soigneusement la cabine et le cockpit. Tous les équipements doivent fonctionner correctement notamment les installations électriques, les instruments, les écrans, les vannes, et les sondes électroniques. Contrôlez minutieusement l’état de fixation des aériens (radar, girouette, antenne VHF…). Si vous notez que les varangues sont abimées, ou que les cloisons à l’intérieur sont déplacées, cela peut indiquer que le bateau a subi un choc frontal. Méfiez-vous alors et demandez des explications au vendeur au moindre doute. Si vous envisagez d’acheter un voilier d’occasion, vérifiez surtout l’état des voiles et du gréement.

acheter un bateau coque

Vous êtes sûr de votre choix? 🙂

Acheter un bateau : Ce qu’il faut retenir

Avant d’acheter un bateau d’occasion, assurez-vous que le vendeur dispose de tous les documents nécessaires. Il est également important d’avoir le carnet d’entretien afin de juger de la qualité de maintenance du bateau.

En outre, il faut contrôler minutieusement l’état du moteur, de la coque, et de l’intérieur du bateau. Dans tous les cas, la présence d’un expert ou d’un professionnel qualifié vous aidera à mieux contrôler l’état du bateau et le cas échéant à établir un état des lieux avec le vendeur. 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •