La meilleure manière de verifier les voiles d’un bateau !

Vérifier les voiles
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Verifier les voiles de son bateau requiert une inspection minutieuse qui est recommandée à la fin de chaque saison de navigation et juste avant d’hiverner votre voilier.

Durant l’inspection, vous devez examiner attentivement les voiles afin de vous assurer qu’elles sont en bon état et qu’elles seront prêtes pour la saison prochaine.

Le cas échéant, il faut procéder aux réparations nécessaires.

De cette manière, vous éviterez les mauvaises surprises à bord de la mer ! Sans plus tarder, découvrez dans cet article comment verifier les voiles d’un bateau !

Si vous avez autant de voiles à vérifier, bon courage !!!

Verifier les voiles : Contrôlez les points d’usure

Le moment le plus approprié pour verifier les voiles et leur état d’usure est lors de l’hivernage, lorsque le voilier est désarmé.

Pour commencer, vérifiez l’état des bandes de protection anti-UV. Une couleur ayant perdu de son éclat ou des coutures effilochées sont de mauvais signes.

Inspectez ensuite toutes les coutures des voiles et vérifiez si elles ont besoin de reprises.

Il convient également de vérifier les zones de déchirure.

Le cas échéant, procédez aux réparations nécessaires. Pour verifier les voiles, portez une attention particulière aux points suivants :

  • Le point d’amure.
  • Le point de drisse.
  • Le point d’écoute (servant à régler la voile).

verifier les voiles amure drisse ecoute

Si les voiles présentent de nombreux points de lumière lorsque vous regardez le soleil au travers, alors il faut procéder à la réparation ou au changement des tissus, car il s’agit dans ce cas d’une usure avancée.

Sur une grand-voile, il convient de vérifier également les points de frottement des lattes sur le tissu et les coulisseaux qui rentrent dans la gorge de mât et de bôme.

Puisque vous êtes là à verifier les voiles, profitez-en pour vérifier  aussi l’état des fixations des anneaux sanglés, des renforts, des goussets de l’axe, des œillets sertis, et des bandes de fixation.

verifier les voiles amure drisse ecoute

Pour réduire l’usure des voiles, il est important d’éviter au maximum les efforts inutiles et les points de frottement.

Pour ce faire, lubrifiez régulièrement tous les points de contact entre le mat et la voile (coulisseaux). Cela vous garantit un bon fonctionnement des voiles.

En outre, en cas de mauvais temps, vous allez pouvoir abaisser les voiles plus facilement et plus rapidement tout en réduisant les frictions.

Évaluez la fatigue en flexion des voiles

Un voilier est exposé à plusieurs conditions extérieures qui favorisent la fatigue des voiles. En effet, en présence d’un vent fort, toute sollicitation de la membrane impliquant des mouvements de va-et-vient répétitifs peut augmenter la fatigue des tissus.

Par ailleurs, l’affalage des voiles par vents forts, les battements des voiles lors du hissage ou de la prise de ris, et le roulage des voiles sur l’enrouleur sont des facteurs qui augmentent la charge dynamique sur les voiles et entraînent par la suite une flexion des tissus.

Verifier les voiles :  la compression des fibres des tissus

Lorsque les tissus des voiles sont pliés, une face est étirée tandis que l’autre est comprimée. Les fibres comprimées perdent de leur élasticité et deviennent de plus en plus fragiles avec le temps.

Les tissus de voiles incluant des matériaux composites comme les fibres de carbone ou les fibres de Kelvar sont plus susceptibles d’être détériorés et nécessitent donc une attention particulière.

Selon l’état de compression, certaines fibres peuvent éventuellement imploser, se désagréger, et se transformer en poudre.

D’autres fibres se brisent de manière longitudinale, ce qui expose leur structure interne aux rayons UV et accélère leur usure. Lorsqu’une déchirure est amorcée, agissez rapidement et faites coudre une pièce de renfort.

 

Vérifiez les housses de protection

Lors de l’inspection des voiles de votre bateau, n’oubliez pas de vérifier l’état des housses de protection. Il s’agit d’éléments importants qui protègent les voiles en les gardant au sec. L’accumulation de sel, due à un manque d’entretien, peut entraîner éventuellement le blocage des fermetures et empêcher par la suite le rangement correct des voiles. Pour pallier à ce problème, il faut laver les housses avec un nettoyant anti sel et lubrifier les fermetures avec du WD 40

Cette article est le n°40 de mon défi Mon défi : 52 semaines pour 52 trucs et astuces de pro

Dîtes moi dans les commentaires si vous aves des question et si vous vérifiez vos voiles régulièrement.


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1