20 conseils pour prolonger la durée de vie de ses voiles

entretien voiles bateau
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

20 conseils pour prolonger la durée de vie des voiles

J’ai récemment, dans le cadre de mon activité professionnelle rencontré un spécialiste de l’entretien des voiles. J’en ai profité pour lui demander quelles étaient les meilleures pratiques que je devais conseiller à mes clients et à vous aussi mes lecteur pour prolonger au maximum la durée de vie des voiles. Voici les 20 conseils que j’ai tiré de cet entretien :

 

1 / Évitez de faire faseyer les voiles de manière prolongée. Avec le battement de celles-ci le bord de fuite (ou chute) peut se dégrader très rapidement. Surtout ne pas naviguer au moteur face au vente avec les voiles qui faseyent. Après avoir hissé les voiles, et prenez un cap afin que les voiles puissent se remplir plutôt que de fouetter.

2 / Ajustez votre bord de fuite pour éliminer le faseyement (tendez-le juste un peu plus que nécessaire pour arrêter le battement). La tension nécessaire changera à mesure que la brise augmentera et que l’écoute de foc sera ajustée. Ne pas trop tendre la chute, si la chute devient trop droite, relâchez-la. Un placement correct des chariots d’écoute de génois empêchera également la le battement du bord de fuite sur votre génois.

3 / Utilisez vos voiles dans les plages de vent pour lesquelles elles ont été conçues. Si vous ne connaissez pas les plages de vent recommandées pour vos voiles, contactez votre voilerie.

4 / Évitez tout contact inutile entre les voiles et le gréement dormant. Évitez de choquer le génois trop tard dans un virement de bord. Le bord de fuite contre la barre de flèche au vent peut déchirer la voile.

nettoyer les voiles5 / Pour éviter le ragage, assurez-vous de protéger les barres de flèches avec embouts de protection en plastique ou en cuir. Il vous faut également vérifier qu’il n’y ai pas de goupilles, de rivets endommagés ou d’angles vifs autour du mats qui pourraient déchirer la voile. Même chose sur le pont avec les lignes de vie, les ridoirs ou les pointes de chandelier qui doivent être protégées aussi. Tous ces éléments peuvent frotter et / ou déchirer votre voile.

5 / Assurez-vous que vos voiles ont un renforcement supplémentaire dans les zones à frottement potentiels. Les pièces de renforts sur le génois pour les bords de flèche et/ou une protection supplémentaire sur les voiles d’avant à l’endroit où elles entrent en contact avec les radars et autres  éléments montés sur le mât, installer ces renforts prolongeront la durée de vie utile de votre voile.

6 / Lorsque vous quittez le bateau, choquez la drisse de foc, la drisse de grand-voile et le point d’écoute que ne pas que les voiles ne restent tendues. Le relâchement de la tension des lattes réduit également la distorsion aux extrémités celles-ci.

7 / Limitez l’exposition au soleil pendant de longues périodes. Les rayons UV sont l’un des pires ennemis de vos voiles. Les génois sur enrouleurs doivent avoir un matériau résistant aux UV couvrant la la partie extérieure de la voile lorsqu’elle est roulée. Ce peut-être une bande anti-UV ou une housse de génois. Si vous laissez votre grand-voile à poste, assurez-vous qu’elle soit toujours couverte lorsqu’elle n’est pas utilisée.

8 / Rincez vos voiles à l’eau douce et séchez-les soigneusement avant de les ranger pour éviter la moisissure et les décolorations des spinnakers également. Rincer les parties métalliques dans de l’eau douce pour éviter la corrosion. Rangez les voiles sèches dans un endroit bien ventilé. Et souvenez-vous que s’assurer qu’elles sont sèches est aussi important que le rinçage initial. Les voiles mouillées créent des problèmes de moisissure. Je vous donne 2 méthodes pour nettoyer ses voiles dans cet article : Comment nettoyer les voiles sur votre bateau?

9 / Évitez de plier les voiles sur les mêmes lignes de pliage à chaque fois afin que les petits plis ne deviennent pas permanents.

10 / Enlevez les taches de moisissure sur le polyester, les voiles Spectra / Dyneema ou Vectran rapidement. Utilisez une solution d’eau de Javel douce avec de l’eau et un chiffon doux, puis rincez abondamment. NE PAS UTILISER DE JAVELLISANT SUR DU NYLON, DE L’ARAMIDE OU DES VOILES LAMINÉES. Il existe aussi des nettoyants spécifique que vous trouverez dans votre shipchandler mais cet solution marche très bien.voiles voilier hivernage stockage nettoyage

11 / Pour enlever les taches d’huile ou de graisse, frotter avec un savon dégraissant comme cotton kline de Matt Chem et une brosse douce, puis rincer. Attention à ne pas endommager la voile avec un frottement excessif. Selon la tache, il se peut que vous ne puissiez pas le supprimer complètement.

12 / Enlever les taches de rouille est délicat. Je vous recommande de passer par un professionnel qui aura les produits et méthodes adéquate sans endommager la voile. Il ne sera peut-être pas possible de s’en débarrasser complètement, mais, au minimum la voile sera toujours en bon état de fonctionnement.

13 /  Rincer régulièrement les fermetures à glissière du sac à voile ou lubrifier avec un spray au silicone.

14 / Recouvrir les déchirures mineures dès que possible avec un adhésif sensible à la pression (PSP). Évitez d’utiliser du ruban adhésif! Prenez plutôt quelque chose comme ça : Ruban PSP

15 / Vérifiez les voiles en nylon / polyester quelques fois par saison pour les petites déchirures. Repérer de petits trous tôt peut réduire le risque de grosses déchirures plus tard.

16 / Pulvériser de l’enrouleur de génois et de la grand-voile tout en glissant le long du rail, en utilisant un lubrifiant de type Mclube. Cela aidera à nettoyer les glissières et à faciliter le hissage et l’affalage des voiles.

preparer son bateau pour l'été conseil technique17 / Vérifiez les lattes pour voir s’il elles ne sont pas craquelées. Les lattes en mauvais état doivent être remplacées ou au moins scotchées afin que les craquelures n’endommagent pas la voile.

18 / Vérifiez les bandes de glissières et autres pièces pour vous assurer qu’elles soient toujours bien fixées à la voile

19 / Vérifiez les coutures pour vous assurer qu’elles sont toujours intactes. Les UV, le sel, le ragage peuvent rapidement endommager certains fils.

20 / Demandez à votre expert d’inspecter vos voiles au moins une fois par saison. Une inspection régulière évitera que de petits problèmes ne deviennent de gros problèmes. Vous pouvez également demander à votre voilerie locale de créer un kit de réparation de voile a garder à bord au cas où.

Je vous remercie d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous sera utile et que vous mettrez en pratique! Pour plus de précision sur l’hivernage des voile vous pouvez aller jeter un coup d’oeil à cet article : 6 conseils rapides et faciles pour hiverner ses voiles

Cette article est le n°6 de mon défi Mon défi : 52 semaines pour 52 trucs et astuces de pro

Et vous quelles sont vos conseils / habitudes pour garder vos voiles le plus longtemps possible? Dîtes le moi dans les commentaires!


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*