[Tuto] Comment rénover une quille relevable en fonte?

Renover une quille relevable
Partager l'article

À l’instar de la quille fixe, la quille relevable subit de nombreuses contraintes mécaniques et chimiques. Tôt ou tard, elle finit donc par se rouiller, ce qui nécessite un traitement rigoureux pour la remettre en état. Voici un petit tuto pour rénover une quille relevable en fonte.

Dépose de la quille

La première étape consiste à déposer la quille. Il faut donc mettre le bateau à terre à l’aide d’une grue et préparer un support adapté qui va recevoir la quille. De préférence, utilisez un support à roulettes pour pouvoir déplacer la quille lors des travaux de rénovation.

La quille étant un élément très lourd (quelques centaines de kilos), le support doit être assez robuste pour supporter son poids. Bien entendu, avant de commencer, il faut s’assurer que le bateau est bien calé sur l’aire de carénage

Il faut aussi prévoir assez d’espace pour pouvoir travailler confortablement sous la quille. La procédure de dépose varie d’un bateau à un autre. Utilisez donc le manuel du propriétaire de votre bateau pour localiser les boulons de fixation et l’ordre de démontage.

Inspection du mécanisme de levage de la quille

On distingue généralement deux types de quille relevables : la quille pivotante qui reste à fleur de coque et la quille encastrable qui rentre intégralement dans le bateau.

Les quilles pivotantes ordinaires utilisent un mécanisme de levage à câble qui les fait descendre ou monter. Un treuil mécanique ou électrique à l’intérieur de la cabine guide la montée et la descente.

La plupart des quilles escamotables utilisent un système de levage hydraulique ou une combinaison d’éléments hydrauliques et d’éléments électriques.

Après la dépose de la quille, il convient d’inspecter le mécanisme de levage. Sur une quille pivotante, il faut surtout vérifier l’état du sabot, de l’axe pivot, et des bagues.

Sur une quille escamotable, il faut également vérifier l’état des vérins et la viscosité du liquide hydraulique.

Décapage

Le décapage permet de mettre la quille à nu et d’éliminer toutes les saletés et les traces d’oxydation. Pour commencer, utilisez un nettoyeur à haute pression (karcher) pour nettoyer la quille.

Utilisez ensuite une ponceuse et un disque abrasif gros grains (40) pour enlever toutes les traces de peinture et de rouille. Faites attention de ne pas trop insister avec la ponceuse sur un seul endroit, de manière à ne pas trop enlever de métal et à avoir une surface uniforme.

Au besoin, affinez le ponçage à l’aide d’une brosse métallique fine. À la fin, utilisez de l’acétone ou un autre dégraissant pour nettoyer la surface décapée.

Laissez sécher la quille à l’abri pendant 2 à 3 mois, sinon utilisez de acide oxalique pour accélérer le séchage. Une fois que la quille est complètement sèche, procédez à un nouveau décapage pour éliminer la couche fine de rouille qui s’est déposée sur la quille durant l’opération de séchage.

Imprégnation

La fonte étant un matériau poreux, il convient d’appliquer une couche de peinture d’imprégnation à base de résine pour reboucher d’éventuels trous sur la quille. Cela permet également d’éliminer les défauts de surface résultant du décapage. Généralement, il suffit d’appliquer une seule couche fine de peinture d’imprégnation.

Primaire

À l’aide d’un pinceau, appliquez une première couche de primaire époxy afin de bloquer la porosité de la fonte et de favoriser l’accrochage de la peinture antifouling. Laissez sécher pendant quelques heures, puis appliquez une couche d’enduit epoxy pour ragréer la surface à peindre.

Poncez légèrement en utilisant un papier abrasif fin. Plus le papier est fin, meilleur sera l’accrochage des couches suivantes. Appliquez ensuite 4 à 5 couches successives de primaire à l’aide d’un rouleau afin de constituer une sorte de barrière étanche entre la quille et l’eau. Bien entendu, il faut laisser sécher la quille après chaque couche.

Antifouling

Pour terminer, appliquez deux couches successives de peinture antifouling. Utilisez de préférence un antifouling à matrice dure pour la première couche et un antifouling érodable pour la deuxième couche.

rénover une quille

Repose de la quille

Généralement, la repose de la quille se fait dans le sens inverse de la dépose. Toutefois, il est important de bien positionner la quille et d’utiliser des boulons et des écrous de fixation neufs.

Conseils pratiques pour réussir la rénovation d’une quille relevable :

  • La rénovation d’une quille est une opération qui nécessite beaucoup de temps, il faut donc être patient !
  • Pour éviter les dégâts, il faut utiliser un support adéquat pour déposer la quille.
  • Une bonne préparation est une condition essentielle pour la réussite de la rénovation. Veillez donc à bien décaper et nettoyer la quille.
  • Il est primordial de respecter le temps de séchage entre les couches.
  • Il faut traiter l’ensemble de la quille. Dans le cas contraire, l’eau pourra remonter par capillarité et s’infiltrer entre le primaire et la quille, ce qui réduira le pouvoir protecteur de l’antifouling.

Cette article est le n°27 de mon défi Mon défi : 52 semaines pour 52 trucs et astuces de pro


Partager l'article
  •  
    55
    Partages
  •  
  • 2
  • 1
  • 52