Conseils de pro : comment entretenir un guindeau manuel ou électrique ?

entretenir un guindeau electrique
Partager l'article
 
 
   

Qu’il soit manuel ou électrique, un guindeau est un équipement de bateau qui requiert une attention particulière. En effet, ce dispositif comprend des pièces mécaniques qui peuvent s’user au fil du temps notamment à cause d’une maintenance insuffisante. Alors, comment entretenir un guindeau et prolonger sa durée de vie ? Suivez le guide !

À quelle fréquence entretenir un guindeau ?

La fréquence d’entretien d’un guindeau varie selon le type et le modèle de chaque appareil. En effet chaque constructeur indique un calendrier de maintenance de guindeau qu’il faut respecter.

Ceci est nécessaire, notamment pour profiter de la garantie en cas de défaut de fabrication et pour prolonger la durée de vie du guindeau. 

Idéalement, effectuez un contrôle visuel avant toute sortie en mer et testez votre guindeau afin de vous assurer qu’il fonctionne correctement. 

Au moins une fois par mois, nettoyez le guindeau pour enlever les dépôts de sel. En effet, l’accumulation du sel sur le guindeau favorise le phénomène d’électrolyse et peut donc dégrader les performances de l’appareil.

Rincez donc abondamment toutes les surfaces de l’appareil à l’eau douce, en particulier les recoins. 

Il est également recommandé de démonter le barbotin une à deux fois par an afin de procéder à un nettoyage complet des pièces internes. Profitez de l’occasion pour vérifier s’il y a des traces de corrosion et pour graisser le pas de vis.

barbotin entretenir un guindeau

Par ailleurs, le guindeau doit être déposé au moins une fois par an pour éliminer les dépôts de sel qui pourraient s’accumuler en dessous de la base. Au moins une fois tous les 3 ans, il est recommandé de contrôler la boite de vitesse du guindeau par un spécialiste. 

Entretien d’un guindeau électrique

Plus sophistiqués que les guindeaux manuels, les guindeaux électriques requièrent un entretien plus poussé.

Bien entendu, il existe de nombreux modèles de guindeaux à moteur électrique et chaque fabricant fournit ses propres recommandations, échéances et exigences en termes d’entretien. Cela dit, il est généralement possible d’entretenir un guindeau électrique en quelques étapes : 

Le nettoyage du guindeau électrique

Un nettoyage régulier est nécessaire pour éviter la corrosion et l’électrolyse. Vous pouvez utiliser un détergent neutre pour nettoyer des parties chromées ou peintes. Pour une protection supplémentaire, vous pouvez polir et cirer toutes les parties métalliques externes de l’appareil. 

La lubrification des pièces mobiles du guindeau électrique

Pour entretenir et lubrifier les engrenages d’un guindeau électrique, vous devez disposer des compétences nécessaires et d’un schéma détaillé avec une vue éclatée de tous les composants internes. 

Commencez par déposer le guindeau. Ensuite, démontez le système de roue à chaîne et le carter à engrenages. Vérifiez si des pièces sont usées ou endommagées et assurez-vous que le système fonctionne correctement.

graissage winches voilier

Par ailleurs, lubrifiez toutes les pièces mobiles et les fixations avec un lubrifiant adapté avant de remonter le guindeau. Il est particulièrement recommandé de nettoyer et de graisser les surfaces du carter avec de la graisse marine au lithium avant de procéder au remontage.  

L’entretien du moteur électrique du guindeau

Le moteur électrique est la pièce maîtresse du guindeau. Généralement, il doit être examiné par un spécialiste au moins une fois tous les 3 ans. 

Si vous disposez d’un guindeau horizontal, dans lequel le moteur électrique est positionné dans un boîtier au-dessus du pont, une inspection régulière est nécessaire pour détecter d’éventuels dommages, fissures ou traces de corrosion. Le cas échéant, n’hésitez pas à démonter le boîtier pour vérifier si l’eau s’est infiltrée dans le moteur. 

En revanche, un guindeau électrique vertical dans lequel le moteur est positionné sous le pont, est moins exposé à l’eau. Ceci dit, la plupart des carters pour ce type de guindeaux sont fabriqués en acier et peuvent donc s’oxyder facilement dans l’environnement humide qui caractérise les parties situées sous le pont.

De ce fait, il est important de contrôler régulièrement le moteur pour éviter des problèmes de corrosion. Si vous remarquez des traces de corrosion, alors traitez immédiatement les parties corrodées et repeignez-les avec une peinture anti-corrosion. 

Contrôler le barbotin d’un guindeau électrique

Le barbotin subit des contraintes physiques importantes puisqu’il permet d’enrouler et de faire coincer les mailles de la chaîne à l’aide de crans intégrés pour pouvoir lever l’ancre. Généralement, il doit être démonté, nettoyé et graissé lors de l’inspection annuelle. En cas d’usure mécanique importante, n’hésitez pas à le remplacer par une pièce neuve. 

Entretenir un guindeau électrique : vérifier les connecteurs

Au moins une fois par mois, inspectez tous les connecteurs électriques du guindeau.

Assurez-vous qu’ils fonctionnent correctement et qu’ils ne présentent pas des signes de corrosion. Après avoir coupé le courant électrique, procédez au nettoyage des connecteurs électriques à l’aide d’une brosse métallique et d’un spray nettoyant.

Vérifiez également que les fils électriques sont bien serrés et qu’ils ne sont pas trop sollicités au niveau des connexions.  

Au besoin, remplacez les éléments corrodés et appliquez de la graisse diélectrique ou un produit anti-corrosion compatible sur tous les connecteurs accessibles.

L’utilisation de gaines isolantes en caoutchouc est également recommandée pour réduire la corrosion et éviter d’éventuels courts-circuits. Par ailleurs, n’oubliez pas d’inspecter les interrupteurs de commande du guindeau électrique. Ces derniers étant fabriqués de plastique ou de caoutchouc, ils sont vulnérables au soleil. 

Matériel et outillage nécessaires pour entretenir un guindeau électrique

Pour l’entretien d’un guindeau électrique, vous avez besoin du matériel et des outils suivants :

Bien entendu, vous devez suivre les instructions d’entretien, de montage et de démontage telles que recommandées dans le manuel du guindeau.

Au moindre doute, n’hésitez pas à confier la tâche à un spécialiste !

Conseils pratiques pour bien entretenir un guindeau et prolonger sa durée de vie

  1. En cas de non utilisation, veillez à couvrir le guindeau par un revêtement adapté afin de le protéger du sel, du soleil et de la corrosion ; 
  2. Qu’il s’agisse d’un guindeau à axe horizontal ou vertical, le lubrifiant a tendance à se déposer dans le carter de la boîte de vitesses. Cela impacte la qualité de lubrification des engrenages et expose les éléments mobiles à l’usure et à la corrosion. Pour éviter ce problème et garder les engrenages lubrifiés, il est important d’actionner le guindeau au moins une fois toutes les 2 semaines.
  3. Lorsque vous utilisez un guindeau électrique, pensez à démarrer le moteur du bateau afin de réduire la décharge de la batterie et de mieux contrôler le bateau pendant la descente ou la montée de l’ancre. 
  4. En mouillage, utilisez toujours un dispositif adapté, tel qu’un taquet par exemple, pour bloquer la chaîne ou la corde afin de limiter le poids supporté par le guindeau ;
  5. Lors de la levée de l’ancre, le bateau doit se déplacer vers l’avant afin de réduire la charge sur le guindeau. 

Cette article est le n°51 de mon défi Mon défi : 52 semaines pour 52 trucs et astuces de pro


Partager l'article