Combien économise t-on en faisant le carénage soi même?

Combien économise-t-on faire son carénage soi meme
Partager l'article

Faire son carénage soi-même : Ca vaut le coup?

En cette période de début de saison des carénages, je me suis prêté à un petit jeu : je me demandais combien exactement économisait-on en faisant son carénage soi même par rapport à le faire faire par un chantier ou une entreprise d’entretien de bateau. J’ai fait le comparatif.

Deux bateaux ont été prit en exemple un Bavaria 38 et un Beneteau First 26, ok ce sont 2 voiliers mais cela aurait pu être deux bateaux à moteur, en effet la plupart du temps la tarification appliquée par les chantier navals se fait en mètre linéaire.

Méthodologie du comparatif

Pour les deux bateaux les tarifs de carénage retenus est une moyenne des prix dans 3 chantiers différents incluant le forfait antifouling (1 couche) et les manutentions du bateau.

Ensuite pour obtenir coût du chantier fait soi même, j’ai repris les tarifs des manutentions auxquels j’ai rajouté toutes les fournitures nécessaires (peinture incluse) pour l’application d’une couche d’antifouling.

J’ai volontairement fait les calculs les plus conservateurs car selon les chantiers, la comparaison est difficile entre les prix des manutentions, la peinture, parfois le nettoyage haute pression est facturé à part. Il est possible que les économies affichées soient inférieures à ce qu’elles ne pourraient être en réalité.

Bavaria 38

Carénage fait par un professionnel :

Forfait manutentions : 586€ (3 jours au chantier)

Forfait nettoyage et 1 couche d’antifouling : 730€

Total : 1316€

Carénage fait soi-même :

Forfait manutentions : 586€ (3 jours au chantier)

Achat des fournitures : peinture, rouleau, bac etc…. : 246€

Total = 832€

Soit une économie de 484€ (-38%)

bavaria 38 faire son carénagebavaria 38 faire son carénagebavaria 38 faire son carénage

484€

d’économie

Beneteau First 26

Carénage fait par un professionnel :

Forfait manutentions : 247€ (3 jours au chantier)

Forfait nettoyage et 1 couche d’antifouling : 432€

Total : 679€

Carénage fait soi-même :

Forfait manutentions : 247€ (3 jours au chantier)

Achat des fournitures : peinture, rouleau, bac etc…. : 186€

Total = 433€

Soit une économie de 246€ (-36%)

first 26first 26first 26

246€

d’économie

Faire son carénage soi même : Une économie de plus de 30%

Comme nous le voyons, avec une économie de 246€ pour l’un et de 484€ pour l’autre, il est indéniable que faire son carénage soi même est une économie substantielle. Avec une économie entre 36 et 38% je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi significatif.

Nous pourrions faire la comparaison avec d’autres modèles de bateau, nous pouvons affirmer que faire son carénage soi même fait économiser 30% par rapport au coût de passez par un professionnel.

Si vous avez les compétences pour faire votre carénage vous même et que vous avez le temps (2-3 jours dans une année) et surtout l’envie alors lancez-vous.

Que vous estimiez avoir les compétences ou non, attention le carénage est une opération complexe incluant beaucoup d’étapes de préparation en amont du chantier mais aussi pendant les travaux.

Si vous souhaitez être accompagné pour faire votre carénage vous même comme un professionnel sans commettre d’erreur, j’ai créer une formation : Carénage PRO, pour voir si cette formation est faite pour vous ou pas cliquez ici

Cette article est le n°23 de mon défi Mon défi : 52 semaines pour 52 trucs et astuces de pro

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous faîtes le carénage vous même ou si ce n’est pas le cas, qu’est-ce qui vous empêche?


Partager l'article
  •  
    45
    Partages
  •  
  •  
  • 4
  • 41
  • Et vous? Vous faîtes le carénage vous même? Si ce n’est pas le cas, qu’est-ce qui vous empêche?

  • Salut,

    Tu peux rajouter quelques avantages à faire son carénage soi-même:
    Tu choisis ton antifouling
    Tu es plus méticuleux
    Tu inspectes ta carène.
    Tu mets le nombre de couches qui te conviennent.

    Par contre, tu y mets du temps, et tu dois être libre les jours prévus pour la mise au chantier du bateau.
    Aussi, tous les chantiers ne permettent pas de « passer du papier de verre » pour enlever l’ancien antifouling à cause de la poussière. Les PRO on des machines qui poncent et aspirent en même temps.

    J’ai un Bavaria 38 en effet on est dans le bon ordre de grandeur

    Stéphane

    • Salut Stéphane,

      Faire le carénage de son bateau soi-même est une économie d’argent mais pas seulement et tu fais bien de le préciser.

      On sait exactement ce que l’on a mis comme peinture, on a suivi toutes les étapes, on sait ce qui a été fait etc…

      En plus de cela, on est heureux d’avoir chouchouté son bateau adoré 😉

      Par contre certains chantier refusent que l’on travaille sur son bateau, ils se réservent l’exclusivité des travaux, heureusement ils ont de la concurrence!

      Je suis content que mon estimation soit juste, comme tu as le même bateau que celui pris en exemple, tu dois avoir le recul pour me le confirmer.

      Merci pour ton retour Stéphane

      Florian

  • Bonjour Florian,
    un carénage c’est au moins deux couches d’antifouling si l’on veut être tranquille , il est vrai que je préfère les antifoulings érodables à ceux qui, années après années “épaississent” la coque ….

    • C’est vrai que normalement c’est 2 couches selon les fabricants mais en réalité cela va dépendre de l’utilisation du bateau. 95% de bateaux que j’ai eu en entretien sortent au chantier tous les ans et ne naviguent pas énormément, dans leur cas une couche épaisse d’érodable leur suffit. Cela dit un bateau qui va sortir tous les 2 ans et/ou qui navigue beaucoup aura besoin de 2 voir 3 couches même. Dans énormément de situation l’érodable est adaptée pour les raisons que vous aves mentionné.