Quel type de gilet de sauvetage choisir ?

Les gilets de Sauvetage
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Lorsqu’il est question d’activité nautique, la sécurité n’est jamais à négliger. En effet, la pratique du nautisme n’est pas sans danger, surtout quand il s’agit de voyage en mer : les noyades ne sont pas rares. Dans cet article, nous allons voir tout ce qu’il y a à savoir sur les gilets de sauvetage qui font partie des élément de sécurité obligatoires à bord des bateaux.

 

Gilets de sauvetage : Les normes de sécurité

Comme n’importe quel type de matériel de sécurité, les gilets de sauvetage respectent des normes d’homologations internationales et continentales. Chaque embarcation doit être pourvu de gilet agrée par la norme CE et conforme à la norme ISO 12402.

Cette norme classe les gilets de sauvetage selon leur niveau de flottabilité. L’indice de flottabilité est exprimé en newton : soit 1 newton = 0.1 kg. Il existe quatre catégories de gilet de sauvetage :

Le gilet à flottabilité 50 Newtons 

ce gilet ne retourne pas son porteur sur le dos, il dégage juste les voies respiratoires. Il constitue une aide à la flottaison pour une personne consciente et sachant nager et nécessite donc des efforts de la part de celui-ci. Le gilet 50 Newtons doit être utilisé en eau calme et à proximité d’un poste de secours.

Le gilet à flottabilité 100 newtons 

Le gilet retourne son porteur en 10 secondes pourvu que les vêtements de ce dernier ne soient pas trop lourds. Ce gilet est conçu pour la navigation côtière. Le port du gilet à flottabilité 100 newtons est fortement recommandé aux enfants de plus de 30 kg.

Le gilet à flottabilité 150 newtons

Le retournement se fait en 5 secondes, il est conçu pour les personnes ayant très peu d’expérience à la nage. Si vous pesez entre 60 et 70 kg alors ce gilet est fait pour vous. Le gilet à flottabilité 150 newtons est idéal pour la navigation hauturière.

 

Le gilet à flottabilité 275 newtons

Le retournement se fait en moins de 5 secondes. Ce gilet est idéal pour les personnes n’ayant aucune aptitude à la nage. Même si le porteur porte des vêtements lourds, la flottaison est garantie. Le gilet à flottabilité 275 newtons garde son porteur à la surface même dans des conditions extrêmes.

 

Les différents types de gilets de sauvetage

Il existe trois types de gilets de sauvetage : le gilet automatique, le gilet hydrostatique et le gilet d’aide à la flottabilité :

 

Le gilet automatique ou à pastille de sel

gilets de sauvetage Comme son nom l’indique, ce gilet gonfle automatique au contact de l’eau. Ce mécanisme se déclenche lorsque la pastille de sel à l’intérieur du gilet fond. Notons que le dispositif ne s’active qu’à immersion totale du porteur, il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir sur un éventuel déclenchement inopportun.

Le gilet hydrostatique gilets de sauvetage hydrostatique

A l’instar du gilet à pastille de sel, le gilet hydrostatique se gonfle automatiquement au contact de l’eau. Toutefois, au lieu d’utiliser un dispositif à pastille, il détecte la pression de l’eau pour déclencher le gonflement : c’est le dispositif Hammar. L’avantage de ce gilet c’est qu’il peut être porté et stocké dans n’importe quelles conditions.

 

Le gilet d’aide à la flottabilité

Ce gilet n’est pas vraiment considéré comme un gilet de sauvetage puisque son indice de flottabilité est inférieur à 100 newtons. Il constitue toutefois un matériel de sécurité incontournable pour les sports nautiques (ski nautique, kayak etc….)

gilets de sauvetage

 

Le gilet en mousse

Ce gilet assure une flottaison permanente du fait qu’il n’a pas besoin d’être gonflé. Le gilet en mousse retourne parfaitement son porteur sur le dos que ce soit en eau calme ou en pleine tempête. Son seul bémol est son encombrement.

 

 

 

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir sur les différents gilets de sauvetage.  Le choix des gilets dépendra de la place disponible sur votre bateau, votre programme de navigation et de votre budget car il fourchette de prix est très large pour les gilets de sauvetage.

N’hésitez pas à laisser des commentaires sous cette article

A bientôt


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  • 6
  • 2
  •  
  •