Comment choisir les cordages à bord de son bateau?

comment choisir les cordages sur son bateau
Partager l'article
 
 
   

Quel cordage choisir pour équiper son bateau?

Il arrive toujours un moment où on doit changer un cordage à bord, à ce moment-là, on se rend au shipchandler le plus proche.

Et là, on se retrouve devant un rayon immense et on ne sait pas où regarder ni quoi chercher comme cordage pour votre voilier

Après avoir lu cette article vous irez au ship en disant : “Bonjour, je voudrais 30 mètres de  drisse en dyneema rouge de 12 millimètre s’il vous plaît” 

Connaitres les différentes matières

Fibres naturelles

Les fibres naturelles ne sont quasiment plus utilisées de nos jours, à part peut-être pour la décoration. Traditionnellement, le chanvre était utilisé pour sa grande capacité à résister à l’environnement marin

chanvre-cordage-bateau

Polyamide 

Le polyamide que l’on appelle aussi “nylon” est une fibre synthétique caractérisée par sa grande capacité d’allongement et de résistance au choc ponctuels de par son élasticité. 

Ce matériau est utilisé pour les amarres et les lignes de mouillage, en revanche il n’est pas très résistant aux UV, donc par exemple en méditerranée, nous allons préférer des amarres en polyester.

polyamide torons amarre

Polypropylène

Il est utilisé comme bout de remorquage ou pour attacher la bouée fer à cheval par exemple. Son principal avantage est qu’il flotte. Il est facilement reconnaissable à la prise en main par son côté rêche, raide et assez léger.

polypropylene cordage bateau amarre

Dyneema

Ce type de cordage à longtemps été réservé à une élite de régatiers ou les courses au large. Il est de plus en plus répandu sur les bateaux de plaisance “classiques” bien qu’en général leurs propriétaires aient une appétence particulière pour la performance.

Le dyneema est en quelque sorte “la rolls” des cordages de voilier : il est très léger, ne s’allonge quasiment pas et possède une excellente résistance à la rupture et à l’abrasion.

Idéal pour être utilisé comme écoute, drisse,hale-haut ou hale-bas à condition d’y mettre le prix car c’est bien le cordage le plus cher du marché.

dyneema-tresse-cordage-bateau

Polyester

Lui, c’est le roi ! Le roi des cordages de bateau, le plus utilisé. Effectivement, il a fait ses preuves, il est résistant à l’environnement marin, aux UV, il s’allonge un peu mais pas trop.

Couteau suisse des cordages il peut être utilisé comme drisse ou comme amarre.

Par contre comme il offre un compromis pour toutes les utilisations, il ne sera excellent nulle part : un peu trop raide pour une amarre, trop souple pour une drisse.

drisse-et-ecoute-polyester

L’utilisation des cordages

Amarres et mouillage

En ce qui concerne le mouillage ou l’amarrage, nous avons besoin d’un cordage ayant une forte résistance à la rupture mais aussi et surtout une excellente capacité à s’allonger pour amortir les à-coups. 

Tressée

Les amarres tressées en polyamide ont une excellente capacité à s’allonger pour absorber les chocs, de plus, il s’agit d’un bout très esthétique si on y accorde une certaine importance.

Le tressage va également permettre  de lover et ranger plus facilement ses amarres dans les coffres. Manipuler ces amarres est aussi plus agréable que des amarres 3 torons.

L’inconvénient majeur étant le prix ! 

Toronnée

Les amarres 3 torons en polyamide sont celles le plus souvent utilisées à bord de nos bateaux. Plus économiques que les tressées, elles ont une capacité d’absorption tout aussi élevée. Cependant ces amarres ont l’inconvénient d’être plus difficile à lover sans être toutefois un véritable obstacle. 

Ce type de cordage est également facile à épisser, avec un petit peu d’entrainement, n’importe qui peut former une épissure. C’est avec les bouts à trois torons que nous apprenons à épisser quand on fait du matelotage.

A tresse creuse

Plus récent, ce type d’amarre est un cordage tressé pouvant être en polyamide ou polyester. Il a également une capacité d’allongement importante ainsi que de permettre de réaliser une épissure extrêmement facilement.

Les amarres à tresse creuse est en quelque une combinaison des avantages des amarres toronnées et tressées à savoir : l’esthétique de la tresse et la facilité d’épissure du toron.

Drisses et écoutes

Les drisses, qui permettent de hisser une voile en haut du mât ou les écoutes, permettent elles de régler l’angle de la voile par rapport au vent.

Afin de permettre une meilleure restitution des forces, il nous faut un cordage qui s’étire peu, voire pas du tout.

La plupart du temps la matière utilisée est le polyester mais celui-ci a quand même une capacité d’étirement significative. Le dyneema sera donc à privilégier pour une utilisation comme drisse ou comme écoute.

Autre critère à prendre en compte, le type de tressage, ici le trois torons ou le tressage classique sont à proscrire. 

Les drisses sont soumises à d’importantes contraintes à l’abrasion, au frottement ou à l’écrasement, les écoutes également mais dans une moindre mesure. 

Il faut donc absolument que ces cordages soient équipés d’une gaine de protection.

Quelle longueur choisir?

Drisses

Pour bien choisir la longueur nécessaire pour une drisse, il faut compter en général trois fois la hauteur du mât.

Ecoutes

Pour les écoutes, on va se baser sur la longueur du bateau et cela va dépendre de la voile.

En effet, pour le génois, 1,5 fois la longueur du bateau suffira alors que pour  la grand voile, ce sera 2,5 fois et 2 fois la longueur du bateau pour un spi.

Reportez-vous au tableau ci dessous : 

Amarres

La longueur nécessaire pour les amarres sera facile à calculer, il faut compter au minimum 2 fois la longueur du bateau, jusqu’à 3 fois.

Gardez à l’esprit qu’une amarre trop longue sera difficile à ranger ou lover et sera encombrante sur le pont lorsqu’elle sera à poste.

Il faudra néanmoins prévoir assez de longueur pour éloigner le bateau du quai si un coup de vent est prévu.

Le diamètre des cordages

Drisses et écoutes

Le diamètre est une métrique importante dans le choix de vos drisses et écoutes car il faut que celles-ci puissent résister aux forces générées par le bateau.

Plus le bateau est gros et les voiles imposantes, plus le diamètre de cordage sera important.

Vous trouverez toutes les informations dans le tableau ci-dessous :

Amarres

Pour les amarres, c’est très simple, Il faudra ajouter 4 à la longueur du bateau pour obtenir le diamètre nécessaire pour la l’amarrage. 

Par exemple, votre bateau fait 12 mètres, il vous faudra des amarres en polyamide de 16mm d’au minimum 24 mètres de long.

la couleur

La couleur est peu importante me direz-vous? Pour les amarres, c’est vrai, elles sont souvent noires ou bleu marine.

En revanche, pour les drisses et écoutes, il est fondamental de pouvoir les reconnaître en coup d’œil.

Il faudra donc avoir une couleur différente pour chaque drisse pour pouvoir agir rapidement si nécessaire. Pour les écoutes la couleur est un critère moins important bien que certains utilisent le vert et le rouge pour différencier les écoutes babord ou tribord.

Conclusion

Choisir les cordages pour son bateau peut sembler compliqué mais vous avez pu voir que c’était simple finalement.

Pour les amarres, il faut du polyamide et pour les drisses et écoutes du dyneema (dans l’idéal), pour le diamètre et la longueur, c’est un jeu d’enfant.

J’espère que cet article à pu  vous aider, dites-moi dans les commentaires si vous avez les bonnes caractéristiques de cordage à bord de votre bateau. 


Partager l'article